Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Rentrée scolaire : « Construisons l’école de l’égalité »

Aujourd'hui, des millions d'élèves ont fait leur rentrée. Une rentrée scolaire qui devrait être une fête, où chacun vient pour apprendre, réussir, grandir.

En cette rentrée, plus que jamais, l’école doit être celle de toutes et tous, l’école de l’égalité.

 

C’est le projet que le PCF porte pour l’école, contre toutes les tentatives d’imposer la concurrence à tous les niveaux.

 

Construire l’égalité, c'est en finir avec la pénurie d’enseignants qui frappe de manière privilégiée les territoires où se concentrent les difficultés sociales. Dans nos campagnes, dans nos quartiers, trop d’écoles ferment, trop d’enfants doivent faire des kilomètres pour rejoindre des classes surchargées, trop d’enseignants ne sont pas remplacés. Les créations de postes sont insuffisantes. Surtout, trop de postes restent encore non pourvus faute de candidat. Il faut revaloriser les salaires et redonner du sens au métier en permettant à chaque enseignant de faire son travail dans de bonnes conditions, de se former tout au long de sa carrière, pour faire réussir tous les élèves. Le PCF s’engage pour un plan pluri-annuel de recrutement, la relance de la formation initiale et continue des personnels de l’éducation et la création d’un pré-recrutement des enseignants sous statut de la fonction publique, leur permettant une entrée progressive et sécurisée dans le métier.

 

Construire l’égalité, c'est en finir avec la concurrence entre public et privé, entre territoires, entre établissements, entre filières, qui fabrique des ghettos. Nous voulons reconstruire un service public national, avec des horaires et des programmes communs. La réforme du collège, imposée en cette rentrée malgré l’opposition massive des enseignants et des familles, aggrave encore la concurrence entre les établissements, l’individualisation des parcours et des formations. Le PCF s’engage pour un moratoire sur la réforme du collège. Pour construire du commun, nous voulons réaffirmer l’ambition d’un collège pour toutes et tous.

 

L’école de l’égalité, c’est une école vraiment gratuite. Le PCF, dans les départements et les communes qu’il dirige, agit pour la gratuité de l’éducation. Mais la gratuité ne peut pas reposer seulement sur la bonne volonté et les moyens des collectivités locales. Nous voulons mettre en place une politique nationale pour équiper les établissements, garantir la gratuité du matériel et des transports scolaires, l’accès à la restauration scolaire pour tous.

 

La scolarité obligatoire et gratuite doit être prolongée de 3 à 18 ans. Elle donnera ainsi le temps à tous les élèves de s’approprier des savoirs plus complexes.

 

La réforme des rythmes scolaires a renforcé les inégalités territoriales. La réforme coûte cher aux communes et de plus en plus souvent, aux familles : un tiers des communes demande aux familles de payer pour le périscolaire ! Pour construire l’égalité, nous voulons garantir des loisirs de qualité à tous, gratuitement, dans le cadre d’un grand service public.

 

Construire l’égalité, c’est garantir qu’une formation commune soit reconnue par une qualification égale, partout et pour tous. Le PCF s’engage pour sécuriser la jeunesse de France en créant un statut protecteur, garantissant un revenu et l’accès soit à un emploi de qualité soit à une formation qualifiante.

 

L’éducation devait être une priorité du quinquennat et pourtant, dans les classes, la situation ne cesse de se dégrader. Les postes créés ne sont pas assez nombreux pour faire face aux besoins. Les réformes successives, des rythmes scolaires et maintenant du collège ont été imposées dans le mépris des enseignants et des parents qui s’y opposent. Il y a des problèmes plus sérieux que la chasse aux Pokemon !

 

Dès la semaine prochaine, les enseignants seront dans la rue, et le PCF sera à leurs côtés pour transformer l’école et construire l’égalité et la réussite de tous.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.