Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Pour tous les jeunes, tracer un chemin de la formation initiale à un emploi de qualité.

Une scolarité obligatoire étendue pour tous de 3 à 18 ans. C'est le temps long indispensable pour acquérir la culture permettant non seulement de s'adapter aux métiers de demain, mais de les inventer, et de conquérir les pouvoirs qui doivent être donnés à tous les travailleurs.

Les cultures techniques et professionnelles ne peuvent plus être réduites à quelques compétences déconnectées des outils théoriques de compréhension du monde du travail. Ni réservées à des filières spécialisées et hiérarchisées, ni abandonnées au patronat par le biais de l'apprentissage précoce, elles doivent trouver toute leur place dans la culture commune construite par l’école, dès le début de la scolarité.

Un service public national de l’orientation scolaire renforcé, avec pour objectif d’ouvrir pour tous les jeunes l'ensemble des champs des possibles, en matière de poursuite d'études et de choix de métiers.

La garantie qu’une même formation débouche sur une qualification égale et la reconnaissance de toutes les années d’étude dans les conventions collectives.

Les formations en alternance, à partir de 18 ans en post-bac : stages, apprentissage, contrats de professionnalisation doivent cesser de marquer le début d'un travail exploité et sous-payé pour permettre un va-et-vient entre apports théoriques et première expérience d’un poste de travail, et offrir une juste rémunération.

Création d'un service public national de l'emploi et de la formation professionnelle, susceptible d'aider les jeunes à la recherche d'un premier emploi. Ce temps de recherche d'un premier emploi doit ouvrir le droit à des indemnités de chômage.

Création d'une branche formation pour la sécurité sociale : le fait d'être travailleur en formation doit donner le droit à une indemnité (qu’on l’appelle allocation d’autonomie ou pré-salaire étudiant), quelle que soit la nature de la formation.

Création d’une sécurité d’emploi et de formation garantissant à tout salarié la possibilité d’alterner périodes d’emploi et de formation sans subir de période de chômage.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.