Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Pour une société sans chômage, transformons l’école et la formation !

Edito

Depuis l’élection de François Hollande et malgré les promesses, la courbe du chômage ne s’est pas inversée. Près d’un quart des jeunes de 15 à 24 ans sortis du système scolaire sont au chômage. Et ce n’est pas la loi El Khomri qui va résoudre le problème : elle prolonge les politiques libérales qui nous ont conduits dans le mur ! Sous la pression populaire, le gouvernement a déjà réécrit quelques articles de cette loi. Mais la logique du texte reste la même : elle fragilise les salariés, donne toujours plus de pouvoir au patronat, et ne s’attaque pas véritablement au chômage. Ensemble, battons-nous pour obtenir son retrait.

Pour sortir de la crise, il est temps de changer de logique. Le chômage n’est pas une fatalité. Il est possible et même nécessaire de créer des emplois nouveaux pour répondre aux besoins de la société. Mais pour cela, il faut rompre avec la dictature de la rentabilité.

Nous proposons de créer des emplois en renforçant les services publics malmenés par l’austérité et en en créant de nouveaux pour répondre aux besoins sociaux ; de favoriser la recherche et la formation pour développer les filières d’avenir, créatrices d’emploi qualifiés (transition énergétique, économie circulaire, biotechnologies...). Les gains de productivité produits par les nouvelles technologies sont aujourd’hui utilisés pour détruire des emplois : mettons-les au service du développement humain en réduisant le temps de travail.

Nous proposons de sécuriser les parcours professionnels. Chacun doit avoir la possibilité d’enchaîner des périodes d’emploi et des périodes de formation rémunérées sans subir de période de chômage. Nous voulons rendre les travailleurs maîtres de leurs parcours, de leurs choix de carrière comme des choix de leur entreprise en leur donnant des droits et des pouvoirs nouveaux.

Tout cela rend nécessaire un immense effort d’éducation et de formation, pour développer un emploi de qualité et former des travailleurs libres. Nous proposons d’élever le niveau de connaissances et de qualifications dans toute la société. L’école, l’enseignement supérieur, la formation continue doivent être refondés pour donner à tous, à égalité, les moyens de faire librement les choix auxquels ils seront confrontés : ceux qui concernent leur parcours professionnel comme ceux qui engagent l’avenir de leur entreprise ou du pays.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.