Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

18 mars 2014 : En France et en Europe, pour l’éducation, pour les services publics : Un pacte de solidarité !

« Priorité à l’éducation » ? Les enseignants, comme tous les fonctionnaires, voient leur pouvoir d’achat baisser alors qu’on leur demande d’être toujours plus qualifiés. Les créations de postes sont insuffisantes pour faire face à l’augmentation du nombre d’élèves et la précarité explose.

Comment croire que l’école pourra accomplir ses missions si les enfants vivent dans un environnement social toujours plus dégradé ? Pour l’école, pour les services publics, pour sortir notre société de la crise et développer un emploi de qualité, il faut rompre avec l’austérité.

Il n’y a pas de réponse à la crise que traversent la France et l’Europe sans développement d’une éducation de qualité pour tous : pour développer l’emploi qualifié et sortir de la crise économique ; pour former des citoyens libres et maîtres de leurs choix et sortir de la crise politique.

En France et en Europe

Pour l’éducation, pour les services publics

Un pacte de solidarité !

Le capital a besoin d’une main d’œuvre de plus en plus formée pour répondre aux défis nouveaux posés par la place des connaissances dans la production de valeur ajoutée. En même temps il tente d’échapper au financement de la formation, de réduire les salaires et d'éviter qu’une maîtrise accrue des savoirs acquise par les salariés ne se traduise en revendications de pouvoirs nouveaux.

La politique d'austérité érige le gel des salaires et les coupes dans les services publics en dogmes incontestables, fait peser la menace du chômage pour dissuader toute velléité revendicative, joue avec le patronat la farce d'un pacte de responsabilité qui n'engage que celui qui allège ses charges.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.