Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Blanquer, ministre décrocheur ! Les personnels et les parents ne sont pas responsables de la désorganisation de l’Éducation Nationale

 

Pour ne pas assumer les conséquences dévastatrices de sa politique, le ministre de l’Éducation nationale, avec la complicité des médias dominants, met les enseignant·e·s à l’index. Les parents ont raison d’être en colère alors que leurs enfants sont exclus de l’école. Mais le responsable, c’est le gouvernement.

L’Éducation nationale n’était pas prête pour l’enseignement à distance. Une période de préparation et d’organisation collective, d’installation des équipements techniques nécessaires chez les enseignant·e·s comme dans les familles, et de formation, aurait dû être aménagée. Mais qu’a fait M. Blanquer ?

Aujourd’hui, pour pouvoir accueillir tous les enfants dans le cadre du protocole sanitaire strict toujours en vigueur dans les écoles, il faudrait dédoubler les locaux et le nombre d’enseignant·e·s. Mais que fait M. Blanquer ?

La rentrée de septembre aura lieu dans à peine trois mois et les mesures indispensables à sa réalisation n’ont toujours pas été prises. Parce qu’ils préfèrent refinancer la finance plutôt que les services publics, Blanquer et Macron imposent une rentrée partielle des élèves, à mi-temps, alternant cours en présentiel et cours à distance. Ce faisant, ils renoncent à instruire une génération d’une même culture commune et d’une diversité de domaines, en externalisant certains enseignements, comment les arts ou l’EPS (2S2C), et en déléguant durablement aux familles la responsabilité des apprentissages scolaires. C’est un immense recul de civilisation qui touche en premier lieu les femmes.

Jean-Michel Blanquer instrumentalise encore une fois la situation. Il masque les conséquences de ses propres actes en faisant des enseignants des boucs-émissaires… Il annonce des sanctions à l’encontre de certain·e·s enseignant·e·s alors que, dans le même temps, le gouvernement refuse de faire toute la lumière sur les comportements d’une partie des forces de l’ordre.

C’est une manipulation qui vise à discréditer les personnels dans leur ensemble pour saper les résistances en germe, contre la sortie des sports et des arts des enseignements fondamentaux, contre la généralisation de l’enseignement à distance… Ne tombons pas dans le piège ! Le PCF soumet au débat un plan d’urgence pour l’école dans l’objectif d’assurer la rentrée de septembre dans des conditions sanitaires et pédagogiques acceptables. Les communistes appellent les parents, les enseignant·e·s, les personnels à exiger et à construire en commun une école pour toutes et tous.

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.

 

Blanquer, ministre décrocheur ! Les personnels et les parents ne sont pas responsables de la désorganisation de l’Éducation Nationale

le 10 juin 2020

A voir aussi