Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

Formation professionnelle initiale : Les propositions du PCF

Une vision émancipatrice du travail et de la formation professionnelle :

- de la formation à l’emploi, posons la question du sens et de l’utilité des métiers de demain : pensons leur inscription dans la vie économique et sociale, leurs évolutions ;

- en associant enseignants, chercheurs, professionnels, construisons une alternance au service de la maîtrise du travail et de la compréhension de son environnement ;

- une sécurité d’emploi et de formation pour donner à chacun la maîtrise de son parcours professionnel : cela implique un service public national de la formation continue et une formation initiale de haut niveau pour tous.

¤ Plus d’école, pour une culture commune de haut niveau pour tous :

- scolarité obligatoire de 3 à 18 ans, sous tutelle de l'Education nationale : aucun apprentissage avant la fin de la scolarité obligatoire ;

- introduction dès le début de la scolarité des cultures techniques et professionnelles ;

- introduction de la philosophie, renforcement des enseignements généraux et scientifiques dans la voie professionnelle ;

- restitution des quatre années de préparation pour le bac pro.

¤ Cadrage national de la carte des formations et des diplômes

- tout diplôme professionnel doit pouvoir se préparer sous statut scolaire en lycée public ;

- égalité territoriale devant la formation ;

- À formation commune, qualification égale : renforcement des diplômes nationaux et reconnaissance de toutes les années d’études dans les conventions collectives.

¤ Des moyens pour les formations professionnelles publiques !

- amélioration des conditions de recrutement et d'exercice des personnels tenant compte des contraintes spécifiques en lycée pro ;

- les fonds publics pour l'enseignement public : récupération des moyens de la formation publique détournés au profit d'intérêts privés ;

- gratuité de la scolarité et de tout le matériel nécessaire aux lycéens de la voie pro ;

- revalorisation des bourses et statut protecteur pour les jeunes garantissant un revenu minimal pour éviter un choix de formation dicté par la rémunération de l'apprentissage.

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.