Réseau école du Parti communiste français

Réseau école du Parti communiste français
Accueil
 
 
 
 

L'apprentissage sans fard

ALTERNANCE / APPRENTISSAGE.

L'apprentissage, seul moyen de découvrir l'entreprise ? C'est faux. Toute préparation d'un diplôme professionnel (CAP, BEP, Bac pro, BTS....) impose d'effectuer des périodes en entreprise... Mais les lycéens pro effectuent ces stages sous statut scolaire. L’apprentissage lui relève d’un contrat de droit privé.

 

QUELQUES CHIFFRES

Un système coûteux : 18700 euros d'investissement public pour un apprenti contre 12210 euros pour un lycéen professionnel (sources Cnefop et DEPP 2015)

Un recrutement sélectif et discriminatoire : De nombreux jeunes ne trouvent pas de patrons. Aux ségrégations sociales, scolaires, territoriales s'ajoutent souvent des discriminations au recrutement liées au genre, voire à l'apparence... autorisées par ce marché de droit privé.

Des abandons nombreux : 38% des contrats des moins de 18 ans sont rompus ; 75% des jeunes abandonnent alors la formation (Dares, 2016) -contre moins de 20% pour la voie scolaire (DEPP 2016).

Une réussite incertaine : À l'entrée en formation, un élève a plus de chance d'obtenir son diplôme qu'un apprenti : Prévisions 2016 : 75% de chance de réussite au CAP par voie scolaire, 66% par apprentissage ; pour le BEP c’est 71% contre 51%. (loi de finances 2017 - chiffres du ministère- DEPP) alors que les LP accueillent tous les élèves sans sélection et sont donc confrontés à des situations lourdes d'échec scolaire.

Les jeunes apprentis trouvent plus facilement des emplois dans l'entreprise qui les a recrutés comme apprentis. En revanche, ils n'ont pas plus de facilité lorsqu'il s'agit de changer d'employeur.

 

QUAND MACRON N'HESITE PAS

Lors de son déplacement en Corrèze du 4 octobre, jour de l'annonce du chantier sur la formation professionnelle et l'apprentissage, Emmanuel Macron aurait pu visiter le lycée professionnel Caraminot, fleuron de la formation publique aux métiers du BTP.

Mais c'est, à 500 mètres de là, l'EATP, école privée hors contrat du bâtiment, qui pratique l'apprentissage, qui eut la faveur du prince, avantageusement placée sous le feu des projecteurs grâce à l'élégante diatribe contre ceux qui foutent le bordel...

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.